Digital, Netflix

Netflix : Résultats nationaux et déploiement International

Netflix vient de dévoiler ses résultats financiers pour le 4ème trimestre de son année fiscale. Avec plus de 148 millions d'abonnés - dont 139 millions d'abonnements payants - l'entreprise vient une nouvelle fois confirmer sa position de leader de la vidéo en streaming.

Comme le montre notre graphique Statista, c'est surtout grâce à l'international que Netflix progresse. Selon des analystes, la firme a dépensé autour de 12 millions de dollars en contenus en 2018, aussi bien pour des séries que pour des films comme Roma ou encore Birdbox. Ces investissements devraient continuer à "plus grande échelle", indiquait un responsable des contenus lors d'une récente interview. Pour compenser ses dépenses, Netlflix a annoncé cette semaine une nette hausse de ses prix aux États-Unis, faisant passer son offre de base de 7,99 à 8,99 dollars.

 

Netflix termine l'année 2018 avec d'excellents chiffres concernant la croissance de ses abonnés, notamment à l'international. En revanche, le leader mondial du streaming vidéo a vu ses profits chuter de 28 % au quatrième trimestre 2018 par rapport à la même période de l'année précédente. En cause : la politique de contenu de Netflix qui vise à sortir un maximum de nouveaux titres, en particulier pendant la période des fêtes de fin d'année.

Pour compenser ces investissements qui pèsent sur sa profitabilité, la plateforme de streaming n'hésite pas à augmenter les tarifs de ses abonnements sur certains marchés. Elle avait déjà annoncé une augmentation fin novembre au Canada et vient d'acter une hausse comprise entre 13 % et 18 % selon les offres aux États-Unis. Ainsi, les Américains devront désormais débourser 8,99 dollars au lieu de 7,99 dollars pour un abonnement mensuel de base. Les abonnés Français n'ont pour autant pas à s'inquiéter. Mais Netflix n'a en effet pas prévu d'augmenter ses tarifs en France ou en Europe pour le moment.

Comme le montre notre graphique, si l'on ramène les tarifs de Netflix à la taille des vidéothèques disponibles par pays, on remarque que les coûts varient assez fortement à travers le monde. Ainsi, même avec les nouvelles hausses de prix, les abonnés canadiens et américains sont ceux qui bénéficient des coûts moyens par titre les plus bas au monde : entre 0,12 et 0,13 centimes, bien inférieurs à la moyenne mondiale de 0,19 centimes d'euro par titre. 

En Europe les prix sont sensiblement plus élevés, notamment en France et en Allemagne, où le coût moyen par titre est presque le double (0,22 centimes d'euro). Actuellement, la taille de la vidéothèque de Netflix en France ou en Allemagne ne représente qu'environ deux tiers de celle disponible aux États-Unis.

 

 

source : https://fr.statista.com/infographie/10302/abonnes-netflix-international-etats-unis/