Digital, Apple

Apple a remplacé 11M de batteries d'iPhone en 2018

Pour sortir de la crise des batteries en début d'année 2018, le géant des technologies avait mis en place un programme exceptionnel de remplacement, qui lui a coûté plusieurs millions d'euros.

C'est un détail que Tim Cook a omis d'annoncer en public. Apple aurait remplacé près de 11 millions de batteries d'iPhone en 2018. Habituellement, ce chiffre se situe entre 1 et 2 millions par an, d'après John Gruber, blogueur très bien informé sur le géant américain des smartphones. Ce chiffre a été donné par Tim Cook lors d'une réunion auprès d'employés de son entreprise. Cette dernière était organisée suite à un évènement rare pour Apple: l'annonce faite aux actionnaires que la société n'atteindrait pas ses objectifs de ventes pour son premier trimestre 2019, qui s'est achevé en décembre. Une première depuis la sortie de l'iPhone, en 2007.

Tim Cook a justifié cette baisse par des performances en berne en Chine. Le PDG avait également prévenu, en novembre, d'une stagnation des ventes d'iPhone dans d'autres marchés stratégiques pour la marque, comme le Brésil, la Russie ou l'Inde. Cette nouvelle annonce début 2019 avait provoqué une chute brutale du cours de l'action d'Apple au Nasdaq, faisant disparaître près de 58 milliards de sa valorisation totale. Apple prévoit ainsi de réaliser un chiffre d'affaires de 84 milliards de dollars entre octobre et décembre 2018. Il planchait jusqu'ici sur une fourchette allant de 89 à 93 milliards de dollars.

Impact difficile à mesurer

Ce nombre de remplacements effectués sur des iPhone ajoute une pièce au puzzle de l'année difficile d'Apple. Fin 2017, le géant des technologies avait été forcé d'admettre qu'il bridait volontairement les capacités des processeurs de certains iPhone (6, 6S, SE et 7) afin d'en préserver la batterie vieillissante. Ces révélations avaient créé le scandale, certains consommateurs accusant l'entreprise de chercher à les forcer à changer de modèles plus rapidement. Pour endiguer la crise, Apple avait finalement lancé un programme exceptionnel de remplacement des batteries des iPhone. L'opération n'était facturée que 29 euros, au lieu des 89 euros habituels, jusqu'au 31 décembre 2018.

Par un simple calcul, on peut donc estimer le manque à gagner pour Apple d'environ 660 millions d'euros, soit 60 euros de différence multipliés par 11 millions de batteries. Connaître l'impact réel du programme sur les finances de la société reste difficile. «Apple avait déjà connaissance du programme de remplacement des batteries et de son succès lorsqu'il a publié ses premières prévisions de revenus, le 1er novembre», note Jean-Louis Gassée, ancien cadre dirigeant d'Apple, dans une analyse publiée sur le site Medium. D'après John Gruber, il est aussi possible que le programme de remplacement ait eu un impact significatif sur les ventes d'Apple, plus particulièrement lors des trois derniers mois de l'année. Des consommateurs ont peut-être préféré changer les batteries de leurs vieux iPhone plutôt que d'acheter les nouveaux modèles traditionnellement commercialisés entre septembre et octobre. En 2018, il s'agissait des iPhone XR, XS et XS Max.

En novembre, déjà, Apple avait annoncé qu'il ne donnerait plus les chiffres de ventes en unité pour ses iPhone, iPad et Mac. L'entreprise avait assuré auprès de ses actionnaires que «le nombre de produits vendus sur trois mois n'est pas vraiment un chiffre représentatif de la santé de nos activités.»

 

source : http://premium.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2019/01/15/32001-20190115ARTFIG00241-apple-a-remplace-11-millions-de-batteries-d-iphone-en-2018.php